métall-


métall-

⇒MÉTALL(O)-, (MÉTALL-, MÉTALLO-)élém. formant
Élém. tiré du gr. «mine, minerai», toujours productif, entrant dans la constr. de mots dont le signifié a un rapport avec le métal. La plupart de ces mots appartiennent au domaine de la métall. et des sc. qui s'en rapprochent, ou à celui de la méd.
A. — [Les mots constr. sont des subst.]
1. [Le 2e élém. est un suff. ou un élém. formant tiré du gr.] V. métallogénie (s.v. -génie), métallographie, métalloïde et aussi:
métallochromie (-chromie, du gr. «couleur»), subst. fém. ,,Action de colorer superficiellement certaines pièces métalliques (électrolyse, oxydation, bronzage, etc.)`` (DUVAL 1959).
métallomètre, subst. masc. Instrument servant à mesurer la malléabilité des métaux. Le métallomètre de Bischop (Journal officiel, 23 nov. 1871, p. 4598, 3e col. ds LITTRÉ).
métallophone, subst. masc. ,,Instrument (...) composé d'un jeu de lames ou de plaques de métal mises en vibration par percussion`` (Mus. 1976). Guimbardes (...) qui constituent, avec les xylophones et avec les métallophones une sorte d'aristocratie mélodique (SCHAEFFNER, Orig. instrum. mus., 1936, p. 139).
métalloscopie, subst. fém. ,,1. Observation des effets du contact de certains métaux avec la peau, surtout dans l'hystérie. 2. Traitement par suggestion de l'hystérie, aujourd'hui abandonné, consistant en l'application de métaux sur la peau`` (Méd. Biol. t. 2 1971).
métallurge, subst. masc. Synon. rare de métallurgiste. Les métallurges (...) ces artisans (fondeurs, forgerons...) (CARON, HUTIN, Alchimistes, 1959, p. 107).
2. [Le 2e élém. est un suff. ou un élém. formant tiré du lat. (pouvant lui-même être tiré du gr.)]:
métallation, subst. fém. ,,Processus aboutissant à la fixation d'un atome de métal`` (QUILLET 1965).
métalléité, subst. fém. ,,Qualité de ce qui est un métal; réunion des propriétés qui caractérisent les métaux`` (LITTRÉ).
métallescence, subst. fém. ,,Propriété des corps métallescents`` (LITTRÉ).
métal(l)ine(métaline, métalline), subst. fém. ,,Substance dite aussi métal anti-friction`` (LITTRÉ); ,,alliage à 30 % de cuivre, 25 % d'aluminium, 10 % de fer et 35 % de cobalt`` (DUVAL 1959).
métallogénèse, subst. fém. ,,Mode naturel de formation des cristaux d'un métal`` (DUVAL 1959).
3. [Le 2e élém. est un subst. fr.]:
métallocéramique, subst. fém. ,,Obtention d'une pièce métallique par compression d'une poudre dans une matrice appropriée, suivie d'un traitement thermique appelé frittage`` (Lar. encyclop.).
métallochimie, subst. fém. ,,Étude chimique des métaux`` (DUVAL 1959).
métallophobie, subst. fém. ,,Crainte morbide de toucher certains objets métalliques`` (Méd. Biol. t. 2 1971).
métalloprotéine, subst. fém. ,,Hétéroprotéine renfermant un ou plusieurs atomes métalliques (...) sans sa molécule`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Métalloprotéines (hémoglobine, chlorophylle) (Hist. gén. sc., t.3, vol.2, 1964, p.610).
métalloradiographie, subst. fém. ,,Procédé radiographique qui permet d'obtenir une épreuve de radiographie sur plaque métallique`` (Lar. 20e).
métallothérapie,subst. fém. ,,Utilisation de métaux ou de sels métallurgiques à des fins thérapeutiques`` (Méd. Biol. t. 2 1971). V. dosimétrique rem. s.v. dosimètre ex. de Maupassant.
B. — [Les mots constr. sont des adj.]
1. [Le 2e élém. est un suff. tiré du lat.]:
métallescent, -ente. adj. ,,Dont la surface joue les couleurs métalliques`` (LITTRÉ).
métallin, -ine. adj. ,,Qui a une teinte ou une apparence métallique`` (LITTRÉ).
métalliste. adj. ,,Théorie métalliste, théorie qui explique la valeur de la monnaie par la valeur du métal contenu dans les instruments de circulation`` (Lar. encyclop.). Doctrine monétaire et métalliste (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1968, p.153).
2. [Le 2e élém. est un adj. fr.]:
métallo(-)plastique.(métallo plastique, métallo-plastique). adj. Joint métallo(-)plastiqueJoint d'étanchéité formé d'une feuille de fibre d'amiante entre deux feuilles minces de cuivre (d'apr. DEW. Mat. prem. 1973). Des joints métalloplastiques constitués par un carton à base d'amiante enrobé dans une feuille très mince de cuivre rouge (AMBROISE, Monteur mécan., 1949, p. 47). Le joint de culasse est un joint métallo-plastique placé entre la culasse et le bloc cylindre (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p. 35).
C. — [Le mot constr. est un verbe dont le 2e élém. est un suff. tiré du lat.] V. métalliser.
Rem. À noter aussi les empr. au lat. ou au gr.: métallifère, métallique, métallurgie.
Prononc. et Orth.:[metal(l)o]. L'élém. formant est le plus souvent soudé. Bbg. QUEM. DDL t. 4 (s.v. métallochromie).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Metall — »chemischer Grundstoff, dem u. a. ein charakteristischer Glanz, gute Legierbarkeit und eine hohe Leitfähigkeit für Wärme und Elektrizität eigen sind«: Das seit dem 13./14. Jh. bezeugte Substantiv (mhd. metalle) ist aus lat. metallum »Metall;… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Metall — Sn std. (14. Jh.), mhd. metalle Entlehnung. Entlehnt aus l. metallum, dieses aus gr. métallon Bergwerk, Metall unsicherer Herkunft. Adjektiv: metallisch.    Ebenso nndl. metaal, ne. metal, nfrz. métal, nschw. metall, nnorw. metall; Medaille. ✎… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Metall — [Basiswortschatz (Rating 1 1500)] Bsp.: • Gold und Silber sind Metalle. • Ein Schlüssel besteht aus Metall …   Deutsch Wörterbuch

  • Metall — Metall, 1) s. Metalle; 2) verschiedene Metallverbindungen, z.B. das Prinzmetall, das Glockengut etc.; 3) die in den Häfen in Fluß stehende Glasmasse; 4) M. einer Stimme, M. eines Tons, der helle Klang derselben; 5) (Her.), im Gegensatz von Farbe …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Metall — Metall, s. Metalle …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • metall'd — obs. form of mettled …   Useful english dictionary

  • Metall — Dieser Artikel behandelt chemische Elemente, zum wappenkundlichen Begriff siehe Tingierung, die ukrainische Fachzeitschrift findet sich unter Metall (Zeitschrift). Gallium …   Deutsch Wikipedia

  • Metall — Me|tall [me tal], das; s, e: (zu den chemischen Elementen gehörender) nicht durchsichtiger, Wärme und Elektrizität gut leitender, [fester] dehn und schmelzbarer Stoff (der als Material für etwas dient): edle Metalle wie Gold und Silber; es gibt… …   Universal-Lexikon

  • Metall — das Metall, e (Grundstufe) chemisches Element von glänzender silberweißer bis grauer Färbung, das verformbar ist sowie Elektrizität und Wärme leiten kann Beispiel: Dieses Metall ist sehr hart. Kollokation: ein Metall zum Glühen bringen …   Extremes Deutsch

  • Metall — 1. Es ist kein Metall so hart, das Feuer schmilzt es. 2. Metall bringt die Frau zum Fall. 3. So mancherlei Metall, so mancherlei Schlacken. – Petri, II, 537; Körte, 4245 …   Deutsches Sprichwörter-Lexikon